Banques : l’inaction nous coûte de plus en plus cher

Les entreprises pourraient reprendre à leur compte les technologies et la gouvernance introduites par l’Open Data pour briser certains de leurs silos informatiques…Le testament du docteur Mabuse déclare : « L’automédication, c’est un milliard…L’Union européenne doit prendre acte du ralentissement structurel des négociations commerciales multilatérales et des politiques protectionnistes des grands émergents.Et de nouveaux épisodes pourraient voir le jour ; il y a deux ans, personne n’avait anticipé les retombées de la manipulation des marchés des changes.Mais il s’en faut qu’il y ait alors « parallélisme » ou « équivalence » entre le souvenir et l’état cérébral.Chacun s’attache à vaincre un genre d’obstacles au profit de la Communauté.Elle ira tout droit aux solutions égoïstes.Tout comme les politiques publiques ne font pas la promotion de voitures chères qui entament sérieusement notre pouvoir d’achat, elles ne devraient pas plus encourager les acquisitions immobilières qui réduisent tout autant notre train de vie.Quelles conclusions découlent de cette nouvelle approche ?Je souhaite, je veux qu’il fasse un beau mariage, et vous me connaissez trop bien pour croire que j’hésiterai à définir l’expression.Ma modestie bien connue m’empêcha de le communiquer à qui de droit et, de ce fait, il n’a peut-être pas grande valeur.Enfin, dans son rapport sur la compétitivité de l’industrie française, rendu au Premier ministre en novembre 2012, Louis Gallois suggère d’élaborer un équivalent du Small Business Act comme cadre de cohérence des dispositifs en faveur de la croissance des PME.Nous avons considé ré alors l’action elle-même et l’indé­termination qui l’environne, indétermination qui est impliquée dans la structure du système nerveux, et en vue de laquelle ce système paraît avoir été construit bien plutôt qu’en vue de la représentation.

Publicités