CO 2 : la retraite de la réforme

Si leurs conflits, qui sont perpétuels à l’état latent, ne se terminent point en luttes fratricides, c’est seulement parce que l’Église met un peu d’ordre dans ce chaos d’intérêts égoïstes et aveugles ; assagit cette incohérence et maquille cette anarchie ; parce qu’elle unit, comme dans un faisceau d’épées dirigées contre les Pauvres, toutes les ambitions éphémères et les convoitises basses ; parce qu’elle les assemble, des liens prestigieux de sa morale et des liens subtils de sa diplomatie.La guerre de Troie n’aura pas lieu, a contesté ce qu’il appelle « une véritable subversion du processus budgétaire » étant donné que les fonds sont collectés et dépensés de façon non-transparente.Quelle est cette réalité ?La Banque centrale européenne (BCE) vient de dévoiler les résultats des stress tests, auxquels ont été soumises les 130 banques les plus importantes de la zone euro, qui représentent 85 % du système bancaire de la zone.Nous pouvons traiter ces objets et les changements qui s’y accomplissent comme des choses, ou comme des représentations.Mais supposez qu’au lieu de chercher à nous élever au-dessus de notre perception des choses, nous nous enfoncions en elle pour la creuser et l’élargir.Se pose ainsi la question non résolue de l’articulation future des responsabilités en matière de supervision entre la BCE, les autorités nationales, et l’Autorité bancaire européenne créée en 2010 qui couvre l’ensemble des pays de l’Union européenne.Citons un chiffre : dans la zone euro, la contraction du crédit bancaire vers le secteur privé a atteint, au mois d’août, un rythme sans précédent depuis l’introduction de la monnaie unique.Les économies sur les coûts de main-d’œuvre font plus que compenser les autres coûts additionnels liés au fait de faire des affaires dans un environnement africain, comme l’insuffisance des infrastructures et la bureaucratie.Discutables, car comment justifier devant le public citoyen que l’on consacre autant d’attention à ceux qui peuvent prétendre diriger notre pays pendant cinq ans et à ceux qui n’y songent même pas ?Nous ne percevons et même ne concevons que du plein.

Publicités