De bonnes politiques industrielles peuvent aussi connaître l’échec

De plus, elles autorisent ou suscitent des réglementations arbitraires, comme l’interdiction non circonstanciée des ventes à découvert, de nature à faire décroître, en fin de chaîne, le bien-être économique général.Mais ce ne sont là que des outils, encore faut-il qu’ils soient maniés avec compétence.Mais si le mouvement moléculaire peut créer de la sensation avec un néant de conscience, pourquoi la conscience ne créerait-elle pas du mouvement à son tour, soit avec un néant d’énergie cinétique et potentielle, soit en utilisant cette énergie a sa manière ?Si nous devons relever ces défis majeurs dans nos structures nationales, ils sont aussi ceux de l’Europe qui doit chercher l’harmonie.Le secteur de la santé doit composer avec moins d’embûches, car il est caractérisé par des menaces immédiates à des vies humaines, des effets faciles à mesurer, un haut degré de pérennité et un secteur privé très dynamique.Parfois des renforcements sont nécessaires pour faire face à ce phénomène nouveau.Comment rapporter à un besoin vital les fictions qui se dressent devant l’intelligence, et parfois contre elle, si l’on n’a pas déterminé les exigences fondamentales de la vie ?Quoique nous décidions, l’effort sur les dépenses maladie va devoir être réalisé.Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler cette maxime de Confucius, »L’homme sage n’est pas comme un vase ou un instrument qui n’a qu’un usage ; il est apte à tout ».Nous venons de la remplir ; nous pourrions aussi bien, maintenant, la vider.Le Brésil est un pays à l’économie marquée par d’incroyables concours de circonstances.Quand nous parlons d’objets matériels, nous faisons allusion à la possibilité de les voir et de les toucher ; nous les localisons dans l’espace.

Publicités