Des experts attachés à un modèle et complices de l’administration

L’économie, une pseudoscience? Les critiques des « sciences économiques » en parlent parfois comme d’une « pseudoscience » de l’économie, disant qu’elle utilise les signes extérieurs de la science, comme des maths d’apparence complexe, mais uniquement pour donner une impression de sérieux.Les banques de la zone euro ont détruit plus de 75 milliards d’euros de prêts aux entreprises depuis le début de l’année.Il faut progressivement dissiper le brouillard et faire apparaitre le soleil à côté des nuages.Établir ces rapports tout particuliers entre des portions ainsi découpées de la réalité sensible est justement ce que nous appelons vivre.Il nous pousse à l’étonnement, dont Aristote affirmait qu’il est le commencement nécessaire à la philosophie.Cela fait quatre ans que, jour après jour, l’effondrement de la croissance a montré que les arrangements juridico-politiques du Conseil européen collaient mal avec les lois de l’économie.En changeant, elle empêche un état, fût-il identique à lui-même en surface, de se répéter jamais en profondeur.L’idée du devoir absolu et celle de l’immortalité sont intimement liées : le devoir présent à la conscience constitue pour les spiritualistes la marque distinctive de l’individu dans le flux des générations animales, son sceau de souveraineté, son titre à une place à part dans le « règne des fins.Viennent ensuite celles qui bénéficient d’une situation relativement protégée – quand ce n’est pas d’une rente – du fait des nombreuses rigidités qui subsistent dans notre pays (voir à cet égard le rapport Attali) sans être très performantes.L’art forme un moyen terme entre le subjectif et le réel ; il travaille par des méthodes scientifiques à produire l’illusion, il se sert de la vérité pour tromper et charmer tout ensemble ; l’esprit déploie toutes ses finesses pour attraper les yeux.Plus loin même, d’énormes îlots sont bâtis ou se bâtissent.Plusieurs ont du style, un style aisé…— Ils écrivent comme ils parlent, n’est-ce pas ?« Il y a des règles et des mécanismes très stricts pour prévenir les conflits d’intérêts », argue Arnaud de Lummen, qui ne publie aucune donnée chiffrée.

Publicités