Economie mondiale : un triple excédent

Mais ce qui favorise ici l’action serait mortel à la spéculation.L’universel, c’est précisément ce que tous peuvent admettre quand tous ont abandonné ce qu’ils pensent être « le meilleur », c’est-à-dire leur immersion dans la relativité d’une culture.Ils ont le plus à perdre avec le « shutdown ».Lisez les brochures politiques, si nombreuses au-delà des monts : les considérations générales y occupent une place prépondérante.Voilà le chantier que nous propose la sixième extinction de masse, et c’est une chance unique pour l’humanité de choisir dans quel monde et avec quelle nature elle pourra continuer à s’épanouir.Enfin, concernant la publication, la norme présente certaines exigences telles que «l’affichage des avis les plus récents» ou encore «le droit de réponse gratuit et publié sous 7 jours».La passante du sans souci aime à rappeler cette maxime de Soren Kierkegaard, « Dans le possible, le croyant détient l’éternel et sûr antidote du désespoir ; car Dieu peut tout à tout instant. C’est là la santé de la foi, qui résout les contradictions ».Il ne peut donc y avoir de politique active de change de l’euro ; ni dépréciation ni dévaluation.J’ai tenté quelque chose de tout différent.C’est dans les circonstances solennelles, lorsqu’il s’agit de l’opinion que nous donnerons de nous aux autres et surtout à nous-mêmes, que nous choisissons en dépit de ce qu’on est convenu d’appeler un motif ; et cette absence de toute raison tangible est d’autant plus frappante que nous sommes plus profondément libres.Reste à savoir, il est vrai, pourquoi la ligne sur laquelle nous les échelonnons est verticale plutôt qu’horizontale, et pourquoi nous disons que le son monte dans certains cas, descend dans d’autres.Il n’en est rien cependant.Conclurons-nous de là que la durée doit se définir par l’unité et la multiplicité tout à la fois ?

Publicités