Émergents et émergés submergés

À condition de faire preuve d’une réflexion créative et d’un certain génie institutionnel, nous sommes en capacité de sauver le capitalisme de lui-même – une fois de plus.Il s’agit d’un dispositif complexe, encore peu connu, mais très efficace, et surtout, totalement gratuit pour l’État : les « certificats d’économies d’énergie » (ou CEE, ou C2E, ou « certificats blancs »…).Ce qui est réel, ce n’est pas davantage une étendue divisée en parties indépendantes : comment d’ailleurs, n’ayant ainsi aucun rapport possi­ble avec notre conscience, déroulerait-elle une série de changements dont l’ordre et les rapports correspondraient exactement à l’ordre et aux rapporte de nos représentations ?La réponse principale réside dans les coûts de transferts.De ce fait, à intervalles réguliers, des chiffres issus de différentes sources (notaires, réseaux d’agences immobilières, comparateurs de crédits…Un seul constat qui « parlera » à tous ceux qui ont l’obsession de la performance financière : « On fait plus d’argent par la confiance et l’autonomie que par le contrôle », martèle Christian Navlet .Mais, dans un cas comme dans l’autre, il y a ressemblance, et par conséquent généralisation possible.Entrepreneurs, intrapreneurs, nous pouvons tous devenir les acteurs de ce changement.En premier lieu les opticiens honnêtes perdent des clients et les enseignes pâtissent de ce ternissement de leur image.La faiblesse de la profitabilité, de la rentabilité du capital, des marges bénéficiaires de l’industrie génère un cercle vicieux: elle réduit les possibilités d’investissement et l’attractivité de la France, donc elle ralentit la modernisation du capital ; la productivité par tête n’augmente que de 0,7% par an en France, ce qui dégrade encore plus la rentabilité des entreprises.Nous ne pouvons entrer ici dans le détail.Cette année-là en effet, il rachète la branche silicones de Rhodia ; et il se porte acquéreur d’Adisseo (lui aussi ancienne filiale du défunt groupe Rhône-Poulenc), spécialiste des additifs pour l’alimentation animale.