La poésie de l’euro

Dès lors on aperçoit des durées aussi nombreuses qu’on voudra, toutes très différentes les unes des autres, bien que chacune d’elles, réduite en concepts, c’est-à-dire envisagée extérieurement des deux points de vue opposés, se ramène toujours à la même indéfinissable combinaison du multiple et de l’un.Et c’est ainsi que des philosophes tels que Lamettrie, Helvétius, Charles Bonnet, Cabanis, dont les attaches avec le cartésianisme sont bien connues, ont apporté à la science du XIXe siècle ce qu’elle pouvait le mieux utiliser de la métaphysique du XVIIe.Ce d’autant qu’elle est également présidente de la Coordination Française pour le Lobby Européen des Femmes.Ils l’ont nié, ils ont refusé de l’étudier, ils ont attaqué, souvent avec violence, ceux qui en avaient recherché et exposé les lois ; ils se sont levés contre la nature des choses, et enfin ils ont proposé d’organiser la société sur un plan nouveau, où l’injustice, la souffrance et l’erreur ne sauraient trouver place.Mais en avançant de plus en plus loin dans la voie où nous commençons à marcher, nous devrons toujours nous rappeler que Claude Bernard a contribué à l’ouvrir.À chaque coup reçu, les corps paraissaient s’alourdir, se figer, envahis par une rigidité croissante.Mieux que d’autres, ils savent assumer les risques, même celui de déplaire, et en payer le prix.Cette asymétrie n’est pas sans rappeler le fossé croissant entre l’Allemagne et ses partenaires de la zone euro.Le correct homme du monde, à moitié nu, se balançait aux yeux de la foule.Christian Navlet aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci  » Le jour viendra où les personnes comme moi regarderont le meurtre des animaux comme ils regardent aujourd’hui le meurtre des êtres humains « .Cueillons-en un ou deux exemples dans le théâtre de Labiche, où ils abondent.Telles sont les deux méthodes de composition littéraire.

Publicités