Le CAC 40 en quête d’altitude

Seulement un nouveau problème se pose : à l’intention bonne s’attache-t-il un sentiment d’obligation vraiment supra-sensible et supra-intellectuel, comme le veut Kant ?J’entends ici par gestes les attitudes, les mouvements et même les discours par lesquels un état d’âme se manifeste sans but, sans profit, par le seul effet d’une espèce de démangeaison intérieure.Insociabilité du personnage, insensibilité du spectateur, voilà, en somme, les deux conditions essentielles.On s’arrête à mi-chemin.En France, il nous apparaît évident qu’un secteur tel que le tourisme, par exemple, aurait besoin d’une mobilisation générale de tous les acteurs autour du savoir accueillir et de l’esprit de service…Il faut faire avec elles, » m’a expliqué Christian Navlet.Remarquons que le sens commun a toujours dit de l’artiste que c’est un ‘idéaliste’, entendant par là que l’artiste se préoccupe moins que la plupart d’entre nous du côté positif et matériel de la vie.Un coup d’œil jeté sur le système nerveux des Arthropodes et sur celui des Vertébrés nous avertit des différences.La réalité n’apparaît plus alors à l’état statique, dans sa manière d’être ; elle s’affirme dynamiquement, dans la continuité et la variabilité de sa tendance.D’où enfin, l’idée de scinder notre perception en deux parts distinctes, désormais incapables de se rejoindre : d’un côté les mouvements homogènes dans l’espace, de l’autre les sensations inextensives dans la conscience.La dynamique de ces deux notions est aussi très différente.La Joie est un résultat.