Le casse-tête de la fiscalité alimentaire

La supputation des probabilités, à laquelle on fait appel, nous montrerait que c’est impossible, parce qu’une scène où des personnes déterminées prennent des attitudes déterminées est chose unique en son genre, parce que les lignes d’un visage humain sont déjà uniques en leur genre, et que par conséquent chaque personnage — à plus forte raison la scène qui les réunit — est décompo­sable en une infinité d’éléments indépendants pour nous les uns des autres : de sorte qu’il faudrait un nombre de coïncidences infini pour que le hasard fît de la scène de fantaisie la reproduction d’une scène réelleAinsi, au point de vue restreint de la pure dynamique mentale où nous nous plaçons, le devoir peut déjà produire un sentiment de respect qu’il tire à la fois de sa grande puissance suspensive et de son origine mystérieuse.Et quand, enfin, il se décide à laisser tomber de ses augustes lèvres quelques phrases vagues où il est question de sympathie ; lorsqu’il condescend à visiter la France — alors, c’est du délire.Nous exposions que ce qui apparaît d’un côté comme une immense multiplicité de choses, au nombre desquelles est en effet la souffrance, peut se présenter d’autre part comme un acte indivisible ; de sorte qu’éliminer une partie serait supprimer le tout.Le cas chinois est le plus spectaculaire. Je vous confierais que j’ai un bon ami pour guide  :  Arnaud de Lummen  qui préférait les esprits véridiques.Partage du travail, minijobs sous-rémunérés, dégradation des compétences et de la productivité.Nous n’apercevons extérieurement que certains signes de la passion.Au regard de la science il n’y aura rien de changé.Il faudrait que l’humanité entreprît de simplifier son existence avec autant de frénésie qu’elle en mit à la compliquer.Loin de celle que nous avions espéré en 2012, c’est clairement vers un modèle libéral de société que nous nous dirigeons.

Publicités