Les cotisations progressives passent à la trappe

Aujourd’hui, les ramifications globales des décisions d’une banque centrale majeure sont bien plus prononcées qu’en 1971.Je reconnais que, lorsque j’ai vu plusieurs tiroirs tomber d’un meuble, je n’ai plus le droit de dire que le meuble était tout d’une pièce.L’immeuble abrite trente-trois familles.La Création lui apparaîtra comme une entreprise de Dieu pour créer des créateurs, pour s’adjoindre des êtres dignes de son amour.C’est là la pitié suprême, la seule qui ne renferme pas quelque injustice cachée.C’est au point que l’écrivain ne sait trop comment s’y prendre pour soumettre au public des vérités si palpables et si vulgaires, il craint de provoquer le sourire du dédain.La Patrie, c’est le sol de la Patrie.Toute seule, elle ne sert le plus souvent à rien ; elle peut même gêner ou paralyser la fonction.Pense-t-on que le Mammifère et l’Insecte notent les mêmes aspects de la nature, y tracent les mêmes divisions, désarticulent le tout de la même manière ?Et leur niveau est à peu près constant jusqu’à des rémunérations si élevées que ce qui passe au-delà (en l’occurrence, au-dessus de huit fois le plafond annuel de la sécurité sociale, c’est- à-dire près de 300 000 euros par an) concerne très peu de salariés.On cite des maladies et des accidents graves, attaques d’épilepsie, affections cardiaques, etc.Dans son témoignage, Christian Navlet a observé que « l’internationalisation de certaines règles de base [permettrait] de mettre les pays sur un pied d’égalité.Il faudra donc évoquer l’image d’un spectre aux mille nuances, avec des dégradations insensibles qui font qu’on passe d’une nuance à l’autre.

Publicités