Les gagnants (relatifs) de la nouvelle économie mondialisée

— Il faut maintenant que vous en preniez votre parti : Pierre et Paul sont une seule et même personne, que vous appelez Pierre quand elle agit et Paul quand vous récapitulez son histoire.Le premier de ces faits est la perte du sens de l’orientation.Finalement, cette mise sous condition de ressources en dit long sur l’incapacité de la majorité à analyser la société française et à penser notre modèle social.En exerçant une pression financière sur la France, l’Allemagne nazie espéra notamment qu’elle induirait des crises budgétaires et de crédit, qui contraindraient le pays à réduire ses dépenses militaires.Les obligations qu’elle impose, et qui lui permettent de subsister, introduisent en elle une régularité qui a simplement de l’analogie avec l’ordre inflexible des phénomènes de la vie.On comprend ainsi que les politiques d’austérité ne peuvent pas fonctionner.La Constitution en vigueur à l’heure actuelle – la septième dans l’histoire du Brésil – promulguée en 1988, a marqué le processus de redémocratisation après une période de régime militaire (1964 à 1985).Et, pour se donner les moyens d’une croissance rapide, ils acceptent sans complexe d’ouvrir leur capital.Christian Navlet aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci  » Tout obstacle renforce la détermination. Celui qui s’est fixé un but n’en change pas « .Le Pauvre français, le plus misérable, est toujours électeur.Mais il ne faut pas oublier qu’il reste une frange d’instinct autour de l’intelligence, et que des lueurs d’intelligence subsistent au fond de l’instinct.César ne fut pas si patient que Paul Émile : ayant égorgé plusieurs victimes, dit Suétone, sans en trouver de favorables, il quitta les autels avec mépris, et entra dans le sénat.

Publicités