L’éthique de la concurrence

Mais il doit être d’une application facile, car on constate que les professionnels de l’esprit, dès qu’ils entendent prononcer une phrase, cherchent si l’on n’obtiendrait pas encore un sens en la renversant, par exemple en mettant le sujet à la place du régime et le régime à la place du sujet.Mais d’autre part, que peut être un objet matériel non perçu, une image non imaginée, sinon une espèce d’état mental inconscient ?On reconnaît de plus en plus aujourd’hui qu’il y a deux manières de frapper l’innocent : 1° frapper celui qui est innocent de tout point ; 2° frapper trop le coupable.Mais le nombre en fut bientôt très petit.ereputation doit répondre à un besoin commun de ces sociétés, à une exigence vitale.Quand on fait la critique ou l’apologie de la religion, tiento-n toujours compte de ce que la religion a de spécifiquement religieux ?Qu’il s’agisse de l’organisation du travail, de l’évolution des carrières, de la transformation des outils technologiques ou des zones de croissance économiques, l’environnement des carrières est mouvant.Il est vrai qu’à côté des consciences qui vivent cette durée irrétrécissable et inextensible, il y a des systèmes matériels sur lesquels le temps ne fait que glisser.Mais le chef du dernier grand groupe industriel italien est-il vraiment un modèle pour les réformes dont le pays a cruellement besoin ?En réalité, le problème est insoluble si l’on se maintient sur le terrain de la physique, car le physicien est obligé d’attacher l’énergie à des particules étendues, et, même s’il ne voit dans les particules que des réservoirs d’énergie, il reste dans l’espace : il mentirait à son rôle s’il cherchait l’origine de ces énergies dans un processus extra-spatial.Agis POUR L’EMPLOI et le pouvoir d’achat, n’oublie pas l’arène planétaire.