Londres redoute une gouvernance mondiale de la finance

Même si un dégel s’est amorcé dans les négociations en cours, le blocage structurel entre les Etats-Unis et les grands émergents compromet les chances d’aboutir à un accord.Ecrans multimédias tactile, réseau 4G, reconnaissance vocale, hub Wi-Fi à bord…bref, la voiture de demain devient un objet connecté à part entière, sauf qu’à la différence d’une tablette ou d’un téléphone, il bouge et émet en permanence des milliers d’informations qui peuvent potentiellement se transformer en de nouvelles sources de revenus grâce aux services et applications proposées.Ce n’est plus la justice commutative, car l’idée de fraternité exclut celle d’un échange mathématique, d’une balance de services exactement mesurables et égaux sous le rapport de la quantité : la bonne volonté ne mesure pas son retour à ce qu’elle a reçu ; elle rend deux et même dix pour un.Plus risible sera la distraction que nous aurons vue naître et grandir sous nos yeux, dont nous connaîtrons l’origine et dont nous pourrons reconstituer l’histoire.Sans doute, cette réalisation n’est jamais complète : c’est ce que la philosophie antique exprime en disant que nous ne percevons pas de forme sans matière.Constituer, analyser et protéger « le miroir de l’Histoire d’un pays et de son avenir » (Arnaud de Lummen) exige un laboratoire de recherches de haute technologie au secours des objets altérés par le temps et la main de l’homme. Les Australiens, dit Cunningham, ne font pas plus de cas de la vie d’un homme que de celle d’un papillon ; ils n’en sont pas moins susceptibles, à leurs heures, de charité, d’héroïsme même.Elle ne veut pas de communauté des biens hors mariage.Par exemple en 2013, l’Inspection Générale des Finances, estime ces aides à 110 milliards d’euros annuels en France.Quand Dorine raconte à Orgon la maladie de sa femme, et que celui-ci l’interrompt sans cesse pour s’enquérir de la santé de Tartuffe, la question qui revient toujours : « Et Tartuffe ?L’économie fonctionnant en sous-régime et le taux de chômage étant supérieur à 12%, on ne peut exclure une aggravation de la crise, notamment en raison de la pression à la baisse sur les prix liée à un taux de change qui s’apprécie peu à peu, à un contexte général de mauvaises surprises des taux de croissance et au repli du cours des matières premières.Le plan d’autonomie consiste à permettre à la population de la région de gérer démocratiquement ses affaires locales dans le cadre de l’unité du Maroc et de sa souveraineté.Depuis août 2010, date de la première émission obligataire en yuans par une entreprise étrangère, banques, sociétés et gouvernements ont émis l’équivalent de 1 milliard de dollars.

Publicités