Matières premières : l’urgence de la régulation

On connait la suite…Les deux tendances de la plante et de l’animal se pénétraient si bien d’abord qu’il n’y a jamais eu rupture complète entre elles : l’une continue à hanter l’autre ; partout nous les trouvons mêlées ; c’est la proportion qui diffère.Et le groupe, lui, se retrouve réduit à deux branches d’activité.Quant au CDO dans sa variante « data », une entreprise qui choisit d’en faire l’égal du Directeur du Système d’Information prend le risque d’importer au sein du comité de direction des débats de gouvernance et des discussions techniques dont il n’est pas le lieu.Et ce changement ne pourra avoir lieu qu’en luttant contre ces images toutes faites qui encouragent le maintien de situations discriminantes, ces barrières invisibles, qu’il est temps de rendre visible », estime Arnaud de Lummen.C’est précisément parce que nos désirs et nos facultés se développent dans l’infini, qu’ils n’ont pas de limites assignables, quoiqu’ils aient des limites absolues.La raison en est qu’un seul chemin mène de l’action confinée dans un cercle à l’action se déployant dans l’espace libre, de la répétition à la création, de l’infra-intellectuel au supra-intellectuel.Déjà, à notre époque, il n’y a plus à pouvoir éprouver de la haine que les ambitieux, les ignorants ouïes sots.Platon fut le premier à ériger en théorie que connaître le réel consiste à lui trouver son Idée, c’est-à-dire à le faire entrer dans un cadre préexistant qui serait déjà à notre disposition, — comme si nous possédions implicitement la science universelle.Chez nous, toutes les intelligences, depuis quarante ans et plus, ont été tournées vers la politique.Elle exige que toutes les parties constitutives du mouvement demandé soient montrées une à une, puis recomposées ensemble.Tous les chefs d’Etat qui y parlent, dans une conversation très normée avec le maître des lieux, en profitent pour vendre leur pays.Ces sales gredins, naturellement, se gardent bien de dire ce qu’ils pensent.