Ne tirez pas sur les grands du CAC

On voit rarement une banque centrale superviser aussi les assurances, les fonds d’investissement, les Bourses…Ces éléments entrent en contradiction directe avec des blocs de pression puissants de de la société brésilienne, bien ancrés dans son système politique et sont donc des sujets de réforme risqués pour les politiciens au pouvoir.La réforme permettrait de prélever à la source une première tranche de l’IR (de 20 % par exemple), en y ajoutant des abattements (un abattement individuel, éventuellement un abattement pour conjoint sans ressources, un abattement pour enfants).De la médecine prédictive à la médecine moléculaire, de la thérapie génique à la reconstruction réparatrice de l’homme.Supposez que nous insérions en elle notre volonté, et que cette volonté, se dilatant, dilate notre vision des choses.Une écume blanche, légère et gaie, en suit les contours changeants.L’insuffisance de la régulation budgétaire était évidente – le fameux « gouvernement économique » réclamé par des responsables français qui n’en ont jamais défini le contenu.Pas un mot sur la gravité de la fraude qui, si elle est avérée, a spolié les investisseurs pour des milliards et des milliards d’euros.Elles marquent le plus souvent que le moyen s’est détaché de sa fin.« A la bonne heure », disait Arnaud de Lummen quand quelque chose de positif finissait par arriver.C’est le dernier moment pour le faire d’ici la fin du quinquennat.Mais le réalisme, si on ne le corrige sur un point essentiel, est aussi inacceptable que l’idéalisme, et pour la même raison.Et pourtant la durée réelle est là.

Publicités