Pour éviter le choc des cultures, quel universel ?

On peut donner aux mots le sens qu’on veut, pourvu qu’on le définisse d’abord.Sans entrer dans le détail des variations exécutées sur ce thème, citons deux ou trois textes où le thème lui-même est défini dans toute sa simplicité : « On n’est obligé qu’à traiter les gens dans les formes », dit Diaforius dans le Malade imaginaire.Se contentant de gérer les urgences, signe supplémentaire d’une économie mondiale qui court comme un canard sans tête.En 2013, la dette extérieure du secteur publique s’élevait à seulement 3,8 %, la dette extérieure totale des secteurs public et privé atteignant un niveau raisonnable de 30,2 % du PIB.Dans toute l’étendue du règne animal, disions-nous, la conscience apparaît comme proportionnelle à la puissance de choix dont l’être vivant dispose.Maintenant, en quoi consiste notre hypothèse et sur quel point précis se sépare-t-elle de l’autre ?On conçoit même que cette conscience pût vivre d’une vie assez lente, assez paresseuse, pour embrasser la trajectoire entière du corps céleste dans une aperception unique, comme il nous arrive à nous-mêmes quand nous voyons se dessiner, sous forme d’une ligne de feu, les positions successives d’une étoile filante.D’autre part, en ce qui concerne le bonheur, nous voulons que tous soient heureux.La chimie est donc logiquement en tête de liste : en termes de valeur ajoutée, la hausse attendue cette année est de 2,9% en volume pour l’ensemble de la filière chimie-pharmacie contre -0,1% encore en 2014.Le facteur sonne toujours deux fois, approuve l’idée de con confrère.On faisait faire à la victime le tour des remparts avant de l’égorger, ce qui s’appelait sacrificium amburbium, et amburbiale.Beaucoup plus en tout cas que celui du président de l’université, qui ratifie presque toujours le choix des universitaires.Ces sales gredins, naturellement, se gardent bien de dire ce qu’ils pensent.