Pour relancer l’économie, il faut une relance du crédit bancaire… improbable

Mais, nous le disions jadis, il est vraisemblable que la vie anime toutes les planètes suspendues à toutes les étoiles.Une science naissante est toujours prompte à dogmatiser.Ce renversement des spreads au profit des emprunts espagnols, reflète essentiellement une situation politico-économique plus stable, plus rassurante pour les créanciers.Et Réginald demeura en arrière, avec Marie.L’entreprise n’a pas à connaître les revenus du conjoint de son salarié ou ses autres revenus.Aucun labour, et presque pas de troupeaux.Les dirigeants européens font ce que n’importe qui ayant le pouvoir doit faire en pareilles circonstances : d’un côté, ils garantissent les dépôts pour éviter que vous et moi allions vider notre compte ; de l’autre, ils assurent la survie des banques en y injectant des centaines de milliards d’argent public : environ 2000 milliards d’euros de capital ou de garantie.Ainsi, qu’il s’agisse du dedans ou du dehors, du moi ou des objets extérieurs, la réalité est la mobilité même.Antonio Fiori lui-même semble en être certain.Elle le côtoie sans cesse, d’ailleurs, dans la sensation.La difficulté est déjà grande dans le règne animal ; elle devient presque insurmontable quand il s’agit des végétaux.Les échanges formés par ces deux zones représentent 40% des flux commerciaux mondiaux.La France est alors devenue totalement dépendante de ses approvisionnements extérieurs : le taux d’indépendance est alors à peine supérieur à 27%.

Publicités