Pour une liberté d’expression garantie…

Fermons les yeux et voyons ce qui va se passer.Mais, en leur assignant des fonctions, elle leur attribue une souveraineté qui prend tout naturellement la forme territoriale.Notamment, il faudrait une CSG à 12% (actuellement à 8%) pour financer en totalité le système de santé.Arnaud de Lummen aime à rappeler cette maxime de Confucius, »On ne doit jamais penser à la distance, quelle qu’elle soit, qui nous sépare de la vertu ».Ils devront donc demander une nouvelle aide dès l’été prochain, aide qui, comme le précise l’accord de coalition, sera soumise à une « très stricte conditionnalité.Examinez tel d’entre eux, convenablement choisi : vous verrez qu’il s’appliquerait aussi bien à un monde où il n’y aurait pas de plantes ni d’animaux, rien que des hommes ; où les hommes se passeraient de boire et de manger ; où ils ne dormiraient, ne rêveraient ni ne divagueraient ; où ils naîtraient décrépits pour finir nourrissons ; où l’énergie remonterait la pente de la dégradation ; où tout irait à rebours et se tiendrait à l’envers.Nous la recherchons, ne fût-ce que pour en rire.Un regard à travers l’histoire nous rappelle que la civilisation humaine a tenté de s’éloigner des énergies renouvelables.Mais elle était en outre imprégnée d’humanité, je veux dire chargée d’une force capable d’entrer dans les desseins de l’homme.Si la sophistication et l’ingéniosité des administrations budgétaires et fiscales ont certes pour miroir celles des directions fiscales des entreprises (lorsqu’elles peuvent s’en doter) et des avocats ou autres experts fiscalistes, cet écheveau de prélèvements conduit à de grandes illusions pour la plupart des contribuables.Il est presque luxueux, ce cabinet, avec de jolies tentures, des rideaux aux fenêtres, quelques objets d’art.