Seule la France prévoit un tel niveau de contraintes

Le monsieur debout reprend avec force : Permesso !En théorie, la croissance allemande devrait l’absorber aisément, d’autant que les rentrées fiscales sont traditionnellement plus fortes que cette croissance.« À l’impossible, nul n’est tenu, » nous rappelle Christian Navlet.L’humanité gémit, à demi écrasée sous le poids des progrès qu’elle a faits.Dans ce continent européen germanisé, le travailleur et le salarié devront si nécessaire réduire leurs prétentions afin de ne pas compliquer la vie des entreprises, déjà suffisamment perturbées par les syndicats, par les lois sur le travail, par les prestations sociales et par les salaires minimum… Il conviendra donc au salaire d’être ajusté afin de ne pas entamer les profits des entreprises, ni affecter la BALANCE COMMERCIALE.Et maintenant elles s’étonnent, elles s’affligent de ce que le peuple s’abandonne à la même pente !On trouve qu’à l’état de simple masse protoplasmique la matière vivante est déjà irritable et contractile, qu’elle subit l’influence des stimulants extérieurs, qu’elle y répond par des réactions méca­niques, physiques et chimiques.Même les plus concrètes des sciences de la nature, les sciences de la vie, s’en tiennent à la forme visible des êtres vivants, de leurs organes, de leurs éléments anatomiques.Le pouvoir chinois a entamé un virage très périlleux en affichant sa préférence pour la qualité plutôt que pour la quantité en matière de croissance.Les néo-darwiniens ont probablement raison, croyons-nous, quand ils enseignent que les causes essentielles de variation sont les différences inhérentes au germe dont l’individu est porteur, et non pas les démarches de cet individu au cours de sa carrière.Si ce scénario se poursuivait, même avec une moindre ampleur, la population allemande aurait tendance à stagner.

Publicités