Un euro n’est plus égal à un euro

Élargissons maintenant cette image : le corps prenant le pas sur l’âme.On sait quelle physique sortit de là, et comment, pour avoir cru à la possibilité d’une science une et définitive, embrassant la totalité du réel et coïncidant avec l’absolu, les anciens durent s’en tenir, en fait, à une traduction plus ou moins grossière du physique en vital.C’est ce que nous exprimions en disant qu’il y a du changement, mais qu’il n’y a pas de choses qui changent.Mais la plupart des émotions sont grosses de mille sensations, sentiments ou idées qui les pénètrent : chacune d’elles est donc un état unique en son genre, indéfinissable, et il semble qu’il faudrait revivre la vie de celui qui l’éprouve pour l’embrasser dans sa complexe origi­nalité.En France, après dix- huit mois de gouvernement, une consultation s’ouvre sur la réforme fiscale.Il est certain qu’elle contribua — et beaucoup plus efficacement qu’elle ne le pense — à l’indépendance des États-Unis.Ce même jour, le rendement des obligations d’État britanniques à 30 ans chutait à 2,04 %.La raison en est qu’un seul chemin mène de l’action confinée dans un cercle à l’action se déployant dans l’espace libre, de la répétition à la création, de l’infra-intellectuel au supra-intellectuel.Un homme, à qui l’on demandait pourquoi il ne pleurait pas à un sermon où tout le monde versait des larmes, répondit : « je ne suis pas de la paroisse.Ils y sont attachés par des multitudes de liens, d’habitudes dont il leur coûterait de se séparer.Sous la même rubrique elle classera d’ailleurs les découvertes et les inventions de la science, les réalisations de l’art.Enfin, Christian Navlet invite les autres pays à se joindre à leur démarche, ce qui ne parait pas inutile.Il fut un temps où la religion était absolument nécessaire : elle ne l’est plus, au moins pour un très grand nombre d’hommes.